Enfin une bonne nouvelle pour les émissions de CO2 de l’automobile en Europe !

L’année 2021 a marqué une baisse nette des émissions de CO2 sur le marché automobile en Europe. Pour la première fois, la moyenne descend sous les 100 g/km de CO2.

En 2020, la moyenne des émissions parmi les constructeurs automobiles en Europe était de 118 g/km de CO2. L’organisme de recherche Jato Dynamics s’est prêté à l’exercice pour l’année 2021, et enregistre une baisse drastique.

L’arrivée massive de la voiture électrique sur le marché automobile a permis de réduire grandement la pollution que génère l’automobile. Jato Dynamics explique comment l’augmentation des ventes de SUV n’a pas empêché la réduction des émissions.

L’analyste révèle que la moyenne des émissions polluantes des voitures vendues en 2021 est de 99 g/km de CO2. Passer sous la barre des 100 g/km était l’objectif de l’Europe, malgré la nouvelle réglementation WLTP plus stricte. Par ailleurs, l’Europe demande aux marques d’atteindre 95 g/km de CO2 émis.

« Les constructeurs automobiles ont dû adapter leurs stratégies de ventes », a déclaré Felipe Muñoz, analyste pour Jato. « Ils ont délaissé leurs segments traditionnels pour se concentrer sur la production de voitures électriques et SUV, les deux segments les plus profitables en Europe. »

Interdiction voitures croix rouge

Jato avait souvent dénoncé le rôle des SUV dans la hausse des émissions polluantes sur le secteur de l’automobile. Mais en 2021, c’est paradoxalement le segment des SUV qui a généré le moins d’émissions de CO2.

Il s’agit précisément du segment des SUV de classe moyenne, comme le Volkswagen ID.4 et le Ford Mustang Mach-E. Il est en effet très populaire parmi les constructeurs pour le choix de modèles électriques et PHEV. Celui-ci a généré une moyenne de 65,4 g/km de CO2, soit moins que les citadines.

En revanche, les petits SUV à l’image du Renault Captur représentent le pire segment. Ils se retrouvent dans ce classement juste devant la catégorie des SUV de luxe, les plus imposants.

Renault fait partie des marques les plus vertueuses

Tesla est évidemment une marque à part sur le marché, avec des émissions nulles, sa gamme étant 100 % électrique. Mais derrière la firme d’Elon Musk, on retrouve Renault, qui affiche 86,7 g/km de CO2.

Cela représente une baisse de 12 % par rapport à 2020 pour le constructeur français. La Renault Zoé a évidemment mené la charge pour le Losange, et la nouvelle Mégane électrique devrait l’aider à progresser en 2022.

Hyundai se place sur le podium grâce à de nombreuses ventes électriques et hybrides rechargeables. Un quart des ventes du constructeur coréen se sont faites sur ces deux types de véhicules.

Autrefois constructeur parmi les plus polluants, Mini a fortement progressé et pointe au quatrième rang de ce classement. Ainsi, la firme bénéficie de l’arrivée de sa Mini électrique pour atteindre 90,1 g/km, soit une baisse de 20 %.

Parmi les baisses les plus marquantes, on retrouve également Cupra, qui a réduit ses émissions de 40 %. Jeep a également profité de l’arrivée de véhicules hybrides rechargeables pour réduire les siennes de 23 %.

Les constructeurs qui misent en majorité sur l’hybridation classique sont en revanche parmi les mauvais élèves du classement. C’est notamment le cas de Toyota, qui affiche une moyenne de 108,8 g/km de CO2.

Les ventes de véhicules hybrides représentent 69 % des ventes, mais la première voiture électrique de la marque n’arrive que cette année. Honda affiche une moyenne à 114,6 g/km de CO2, malgré des ventes importantes pour la Jazz hybride.

Quels sont les pays de l’automobile les moins polluants ?

Cependant, grâce au système de crédits d’émissions lors d’alliances, aucun constructeur n’a eu à payer les 95 euros d’amende par véhicule et par gramme de CO2 dépassé. Jaguar Land Rover, qui affiche une moyenne déplorable de 169,3 g/km de CO2, bénéficie de son alliance stratégique avec Tesla. C’est aussi le cas de Honda, qui a acheté des crédits à la marque américaine, ce qui ne sera plus possible l’année prochaine.

Jato Dynamics a également analysé la pollution du secteur de l’automobile au sein des pays de l’Europe. Sans surprise, on retrouve évidemment la Norvège comme pays le plus vertueux, avec 16,9 g/km de CO2 émis en moyenne dans ses ventes.

L’Allemagne et la France passent sous le seuil des 100 g/km de CO2. Notre voisin d’outre-Rhin a enregistré une moyenne à 96,4 g/km, tandis qu’au sein de nos frontières, ce chiffre grimpe légèrement, à 97,8 g/km. Le Royaume-Uni affiche une moyenne de 106,2 g/km, tandis que l’Italie et l’Espagne sont les mauvais élèves, avec 120,3 g/km pour cette dernière.

Reference-www.automobile-propre.com

Author Image
cem_wpadmin

Leave a Reply

Your email address will not be published.