Tesla : les autorités américaines s’acharnent sur l’Autopilot

Les régulateurs américains de la sécurité routière s’inquiètent de l’Autopilot et du Full Self Driving. Les systèmes autonomes de Tesla sont désormais sous observation de la NHTSA.

La National Highway Traffic Safety Administration, l’administration de la sécurité des transports, a ouvert deux enquêtes. Celles-ci visent en effet deux accidents impliquant l’Autopilot, et pourraient mener à des restrictions dans l’utilisation du système.

En effet, ce n’est pas la première fois que l’administration se penche sur des problèmes du système Tesla. En début d’année, elle avait notamment enquêté sur deux sujets, des freinages intempestifs et l’absence d’arrêt complet aux panneaux ‘stop’.

De telles décisions mettraient un gros coup d’arrêt au système semi-autonome de Tesla. Ce dernier est souvent au centre de controverses, entre la confiance absolue d’Elon Musk et les doutes des observateurs. L’optimisme du milliardaire à ce sujet a même été critiqué directement au sein de la marque l’an dernier.

Les enquêtes de la NHTSA rejoignent ainsi les craintes du NTSB, le conseil de sécurité national des transports. Ce dernier a régulièrement envoyé des alertes sur le fait que Tesla travaille sans filet. Le NTSB aimerait donc que la firme adopte une approche plus prudente, mais n’a pas autorité en la matière.

« C’est globalement le far west sur nos routes actuellement », a déclaré Jennifer Homendy, présidente du NTSB. Elle considère ces « expérimentations utilisant des opérateurs inexpérimentés sur des véhicules de 2 tonnes » comme « un désastre à venir ».

 

Reference-www.automobile-propre.com

Author Image
cem_wpadmin

Leave a Reply

Your email address will not be published.