Mercedes présente l’EQS SUV, vaisseau amiral de sa flotte électrique

Mercedes a présenté officiellement l’EQS SUV. Il s’agit évidemment d’un SUV électrique, qui se base sur la plateforme de la berline électrique EQS.

Comme celle dont il reprend le nom, ce SUV électrique est très imposant par son gabarit, puisqu’il mesure 5,13 mètres de long. Pour éviter que ce gabarit ne se ressente sur la route, les roues arrière sont directrices jusqu’à 10 degrés. Cela permet de rendre ce SUV ‘zéro émission’ plus agile.

Avec un empattement de 3,21 mètres, l’habitacle de l’EQS SUV est plus que spacieux. Cela permet d’ajouter une troisième rangée de sièges si besoin, ou de proposer jusqu’à 2100 litres de volume de chargement.

Un design typique de la gamme EQ qui mise sur l’efficience

Malgré son mètre 72 de hauteur, l’EQS SUV présente des caractéristiques très efficientes en matière d’aérodynamisme. Son coefficient de traînée (Cx) est en effet de 0,20, ce qui représente une meilleure performance que le Tesla Model X, l’un de ses concurrents directs.

Ce Cx s’obtient dans la version aux jantes de 19 pouces, mais Mercedes a tenu à ce que ces larges roues ne soient pas un obstacle à l’efficience. Aussi, les ingénieurs ont travaillé sur des détails comme la forme des jantes et des ailes pour réduire la traînée. Ola Källenius, le PDG de Mercedes, confirme que c’était « la priorité » pour l’équipe de conception.

Comme la berline, l’EQS SUV profite d’une calandre pleine et de formes arrondies à l’avant. Sa longueur permet aussi de mieux rediriger le flux d’air vers l’arrière, réduisant ainsi la traînée.


Quelles performances pour le Mercedes EQS SUV ?

Il existe trois versions du nouveau SUV électrique de Mercedes. L’EQS SUV se décline en version EQS 450+, en version EQS 450 4MATIC et enfin, la plus puissante est l’EQS 580 4MATIC.

La première est la seule à ne disposer que de roues arrière motrices, contrairement aux deux déclinaisons 4MATIC. Les deux versions 450 affichent une puissance de 265 kW, soit 360 chevaux. Le couple de la version propulsion est de 568 Nm, contre 800 Nm pour l’EQS 450 4MATIC.

De son côté, la version EQS 580 4MATIC affiche une puissance de 400 kW, soit 544 chevaux. Le couple est lui aussi phénoménal, avec 858 Nm à l’accélération.


Autonomie et recharge du SUV électrique Mercedes

Le Mercedes EQS SUV embarque le plus gros des deux packs batterie de l’EQS. Ainsi, il dispose d’une capacité de 107,8 kWh de batterie. Cela lui permet de proposer une autonomie maximale en cycle WLTP allant jusqu’à 660 kilomètres.

C’est dans la déclinaison 450+ que l’EQS SUV est évidemment le plus sobre. Pour les deux versions à quatre roues motrices, l’autonomie maximale descend à un très honorable 613 kilomètres.

Le Mercedes EQS SUV accepte une recharge rapide jusqu’à 200 kW. Le constructeur propose d’ailleurs sa fonction ‘Mercedes me Charge’ pour bénéficier du Plug & Charge sur les bornes rapides. En courant alternatif, il est possible de recharger à 11 kW, et en option à 22 kW.

EQS SUV 450+ 450 4MATIC 580 4MATIC
Puissance (kW) 265 265 400
Puissance (ch) 360 360 544
Couple maxi (Nm) 568 800 858
Autonomie (WLTP) 660 613 613

Une voiture électrique qui mise sur la technologie et le numérique

Avec cet EQS SUV, Mercedes explique vouloir allier luxe et technologie, et incarner l’esprit pionnier de la marque. Comme dans l’EQS, le système d’info-divertissement de l’EQS SUV est le MBUX de Mercedes.

Celui-ci fait corps avec la voiture, notamment pour une version améliorée du planificateur de charge de la voiture. Ainsi, le MBUX peut définir s’il est possible de revenir au point de départ sans charge, peut inclure les bornes sur le trajet, et même définir un itinéraire de manière intelligente.

Il inclura alors les arrêts et adaptera le temps restant aux embouteillages, à la manière de Waze, mais aussi au style de pilotage s’il détecte un changement.

En option, il est même possible de bénéficier de l’Hyperscreen MBUX, ce large écran couvrant l’ensemble de la console centrale. Les passagers de l’EQS SUV peuvent profiter de contenus de streaming, via le large écran devant le passager avant, et ceux qui se situent devant les sièges arrière.


Prix et commercialisation du Mercedes EQS SUV

Källenius a par ailleurs confirmé que l’EQS SUV incarnait la stratégie de Mercedes pour l’avenir. « Nous allons construire les voitures électriques les plus désirables du monde », a-t-il déclaré.

« Le SUV EQS montre également l’exemple dans la manière dont il est construit. La production est neutre en CO2 dans nos usines, et la chaîne d’approvisionnement est durable. Cela inclut la batterie, fabriquée dans notre toute nouvelle usine spécialisée aux États-Unis. »

On ne connait pas encore les prix de l’EQS SUV, mais ils devraient être supérieurs à ceux de l’EQS. La berline électrique, dans sa version 450+, débute ainsi à 127 500 euros. Mercedes a en revanche annoncé que la commercialisation de l’EQS SUV interviendrait au deuxième semestre de l’année 2022.

Reference-www.automobile-propre.com

Author Image
cem_wpadmin

Leave a Reply

Your email address will not be published.