Renault Megane : la production de la compacte passe au point mort

Alors qu’elle s’apprêtait à sortir des chaînes de production, la Renault Megane vient d’être mise sur pause faute de composants.

Les périodes de chômages partiels ne sont pas totalement derrière nous. Après les confinements pour raisons sanitaires, c’est maintenant la pénurie de semi-conducteurs qui met à mal l’industrie automobile. Renault n’y échappe pas et doit mettre sur pause la production de la Renault Megane e-Tech sur laquelle repose pourtant beaucoup d’ambitions.

Face à cette situation et pour éviter une production en dents de scie et des coûts inutiles, la marque au losange a décidé d’arrêter les chaînes de production du site de Douai, dans le Nord. Conséquence évidente : les 2 300 salariés de l’usine seront placés en chômage partiel, alors que la compacte électrique prendra sans nul doute du retard.

Les premiers exemplaires de la Renault Megane électrique arriveront le mois prochain

Cette coupure temporaire, prévue du 14 au 25 avril prochain pour le moment, ne devrait pas retarder les premiers exemplaires. D’après Renault, ceux-ci seront bien livrés dans les temps, avec des premières remises de clés prévues au mois de mai en France. Les suivantes devront cependant se faire un peu plus désirer.

Voilà donc un nouveau grain de sable dans la mécanique du programme de production de la marque française. Car en plus de cette pénurie, la situation en Ukraine prive aussi Renault de nombreuses pièces. C’est l’une des raisons qui a poussé l’usine de Cléon, où sont fabriqués les moteurs électriques, à couper les chaînes en mars dernier.

Reference-www.automobile-propre.com

Author Image
cem_wpadmin

Leave a Reply

Your email address will not be published.