Comment bien choisir sa Renault ZOE d’occasion ? – Automobile Propre

Au moment de passer à l’électrique, le marché du neuf n’est plus incontournable. Pionnière sur le segment, la Renault ZOE s’impose comme une référence en occasion avec des tarifs parfois très intéressants. Pour éviter toute mauvaise surprise, mieux vaut suivre nos quelques conseils. 

La hausse du prix des carburants pourrait précipiter la transition vers la voiture électrique. Le ‘zéro émission’ avait déjà le vent en poupe, avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie qui a déclenché des boums phénoménaux à la pompe. De quoi rendre la solution électrique encore plus attrayante. Si les tarifs des modèles neufs sont encore prohibitifs pour de nombreuses personnes, l’occasion permet de trouver des véhicules plus abordables. Apparue sur le marché en 2013, la Renault ZOE est l’électrique la plus présente sur le segment, avec plusieurs centaines d’exemplaires proposés sur les sites d’annonces. Néanmoins, comme toute voiture affichant plusieurs dizaines de milliers de kilomètres au compteur, elle demande une certaine attention avant d’engager l’acte d’achat. Il faut en effet savoir quel modèle rechercher qui correspondrait le mieux à vos besoins, puis vérifier son état et celui de sa batterie.

Acheter une ZOE d’occasion : différentes versions et différentes autonomies

Avec le temps, la Renault ZOE a évolué pour embarquer plusieurs moteurs et différentes batteries. La citadine électrique a largement progressé en puissance comme en autonomie au fil des versions. Aussi, lorsque vous consultez les petites annonces, pensez à bien vérifier à quelle configuration vous avez affaire.

A sa commercialisation, un seul modèle se trouvait en concessions. Il s’agissait de la ZOE Q210 à moteur Continental, dotée d’une puissance de 65 kW (88 chevaux). Puisque Renault en était alors à ses balbutiements dans l’électrique à batterie lithium-ion, les caractéristiques apparaissent modestes aujourd’hui.

La Q210 affichait 210 km d’autonomie en cycle mixte NEDC, soit environ 170 km avec le nouveau standard WLTP. Avec une batterie un peu chiche de 22 kWh, le rayon d’action réel pouvait tomber à 80 km sur autoroute, avec un pied trop lourd sur l’accélérateur. En 2015, Renault complétait la gamme avec une version R240 un peu plus efficiente augmentant d’une vingtaine de km l’autonomie.

En 2017, le constructeur changeait totalement sa nomenclature. Toujours en phase 1, la citadine recevait de nombreuses améliorations. Les R240 et Q210 devenaient ainsi R90 et Q90. En principales nouveautés : l’ajout d’un petit moteur de 57 kW (75 ch) permettant de réduire le tarif en entrée de gamme, et une nouvelle batterie de 41 kWh pour une autonomie bondissant à 325 km.

Un an plus tard, le moteur R110 (80 kW) fait son apparition au catalogue. En 2019, il est installé sur la version de base de la ZOE avec l’arrivée de la phase 2. Un petit restylage qui permettait aussi d’inclure la toute nouvelle R135 à la gamme. Celle-ci affichait une puissance supérieure, une batterie de 52 kWh, et une recharge à 50 kW en option.

Les différentes versions de la Renault ZOE

Ci-dessous, un récapitulatif des différentes versions de la Renault ZOE depuis son lancement. Sur des modèles d’occasion, les autonomies réelles seront évidemment réduites, compte tenu du vieillissement de la batterie et du kilométrage parcouru. D’où la nécessité de demander un essai sur un cycle complet et/ou un certificat qui permettra de mesurer l’état de santé du pack.

Moteur Puissance Batterie Autonomie Recharge AC / DC Commercialisation
Q210 65 kW (88 ch) 22 kWh 171 km 43 kW / n/a 03/2013 – 02/2015
R240 65 kW (88 ch) 23.3 kWh 195 km 22 kW / n/a 02/2015 – 12/2016
R75 57 kW (77 ch) 41 kWh 325 km 22 kW / n/a 01/2017 – fin 2018
R90 68 kW (92 ch) 41 kWh 325 km 22 kW / n/a 01/2017 – fin 2018
Q90 65 kW (88 ch) 41 kWh 325 km 43 kW / n/a 01/2017 – fin 2018
R110 80 kW (109 ch) 41 kWh 325 km 22 kW / n/a 06/2018 –
R110 80 kW (109 ch) 52 kWh 390 km 22 kW / 50 kw 06/2018 –
R135 100 kW (136 ch) 52 kWh 390 km 22 kW / 50 kw 06/2019 –

Attention au contrat de batterie

Lors de ses premières années de commercialisation, La Renault ZOE n’était proposée qu’avec la location de la batterie. Il est donc nécessaire de se renseigner aujourd’hui sur la situation des modèles d’occasion qui vous intéressaient. Car derrière un prix attractif peut se cacher un loyer mensuel pour le pack, le plus souvent autour de 70 €/mois.

Un poids financier supplémentaire qui ne s’arrête pas à la location de la batterie, puisqu’il convient aussi d’assurer séparément cette dernière dont Renault est propriétaire. Dès lors, le choix d’un modèle avec location ou non du pack se fera individuellement, après avoir pesé les différents avantages et inconvénients. A noter qu’il est possible de racheter la batterie.

Quelle fiabilité pour quelles versions de la ZOE ?

Comme nous l’indiquions plus haut, Renault a fait évoluer sa ZOE au fil des 9 années, déjà, de commercialisation. De fait, la fiabilité s’est progressivement améliorée.

Les problèmes principaux rencontrés sur la citadine électrique du Losange se situaient au niveau du moteur de 90 chevaux. Les premières versions de cette voiture étaient d’ailleurs les plus fragiles à ce sujet, mais aussi concernant le chargeur. Renault a pu apporter avec le temps des correctifs sur beaucoup des défauts de jeunesse de la ZOE.

Comme sur d’autres modèles de la marque, des dysfonctionnements électroniques peuvent aussi faire surface. Le système R-Link est également à surveiller, pouvant lui aussi se montrer défaillant.

Quelle Renault ZOE d’occasion à quel prix ?

Il est possible de trouver des Renault ZOE d’occasion à un tarif débutant autour des 5 000 euros. Pour ce prix, il s’agit évidemment de la première version de la citadine électrique, avec des modèles datant de 2013 ou 2014, souvent accompagnés du forfait de location de la batterie. Ils affichent généralement 70 000 kilomètres au compteur, voire plus.

Si votre choix se porte sur une ZOE équipée de la batterie de 41 kWh, il faudra investir un peu plus. Les premiers prix se situeront aux alentours de 7 500 euros, pour des véhicules en entrée de gamme totalisant un kilométrage relativement important. Il est conseillé de consacrer un budget de 9 000 ou 10 000 euros pour bénéficier d’options intéressantes.

A partir de 10 000 ou 12 000 euros, il sera possible de trouver une version de 2019 avec la batterie de 52 kWh et la charge DC en 50 kW. C’est à partir de ce modèle que l’on pourra commencer à faire de la ZOE une voiture véritablement polyvalente. En effet, elle sera capable de parcourir plus de 200 km sur autoroute en conditions normales, et offrir une recharge relativement rapide pour ne pas rester trop longtemps arrêté devant une borne. Pour la version R135 enfin, il faudra compter a minima 15 000 euros.

Ou acheter une Renault ZOE d’occasion ?

Largement disponible, une Renault ZOE d’occasion peut être trouvée à peu près partout :

  • Sur les différents sites de petites annonces qui regorgent d’offres à la fois issues de particuliers et de professionnels,
  • Chez les concessionnaires Renault qui disposent souvent de véhicules au sein de leur parc,
  • Sur le site de Renault qui propose, en lien avec ces agences, un aperçu du stock accessible à l’échelle nationale.

Reference-www.automobile-propre.com

Author Image
cem_wpadmin

Leave a Reply

Your email address will not be published.